Mines Paris – PSL

 

MINES Paris – PSL (Ecole des Mines de Paris) forme depuis sa création en 1783 des ingénieurs de très haut niveau capables de résoudre des problèmes complexes dans des champs très variés. Elle forme 150 ingénieurs, 200 mastériens et 100 docteurs par an. Elle accueille 235 enseignants chercheurs. 

Première école d’ingénieurs en France par son volume de recherche contractuelle, MINES ParisTech dispense une importante activité de recherche orientée vers l’industrie. Ses domaines de recherche s’étendent de l’énergétique aux matériaux, en passant par les mathématiques appliquées, les géosciences et les sciences économiques et sociales et le management. 

MINES Paris – PSL est membre de l’université Paris Sciences et Lettres (PSL) qui rassemble 16 institutions d’enseignement supérieur et de recherche prestigieuses, situées au cœur de Paris.  C’est une université fédérale d’un nouveau genre, sélective, de taille humaine qui fait partie des 50 meilleures universités mondiales. 

 

Combiner recherche partenariale et excellence académique 

L’école compte dix huit centres de recherche regroupés en cinq départements d’enseignement et de recherche (mécanique et matériaux ; économie, management et société ; énergétique et procédés ; géosciences ; mathématiques et systèmes). Les centres de recherche de l’École sont pour partie associés au CNRS, à Polytechnique et à l’INSERM. Leurs recherches, à l’intersection de domaines multiples, ont permis l’émergence de nouvelles disciplines, telles la géostatistique, la morphologie mathématique ou le contrôle des systèmes plats, la sociologie de l’innovation, l’ingénierie et les théories de la conception largement étudiées par la communauté scientifique et diffusées dans l’industrie et les services. 

Cette recherche est conduite en partenariat avec le monde socio-économique, les entreprises industrielles en particulier. Le montant de la recherche contractuelle s’élève à 30 millions d’euros par an, ce qui place MINES Paris – PSL en tête des grandes écoles en matière de volume de recherche contractuelle, qu’ils soient publics ou privés. 17 entreprises ont été créées grâce à l’école au cours des cinq dernières années. L’école a fortement encouragé le développement de chaires d’enseignement et de recherche sur des thèmes émergents. Elle en accueille aujourd’hui 18. L’excellence académique de l’école est attestée par l’obtention de bourses ERC (2), de prix Nobels (2) et le volume de publications qui dépasse 400 articles ou livres par an. Par ailleurs, l’école s’est résolument engagée dans une stratégie d’internationalisation qui se manifeste par des partenariats avec les universités les plus prestigieuses et par les recrutements (1/3 des professeurs recrutés à l’international). 

 

Une offre de formation variée et de pointe 

L’offre de formation reflète la variété des domaines couverts. Dans le cycle ingénieur civil, les élèves ont le choix entre 16 options de spécialisation dans tous les domaines de compétence de l’école (mathématiques appliquées, robotique, géosciences, conception, logistique, sociologie, économie industrielle, etc.) et font l’objet d’un tutorat individualisé. La formation fait une large place à des stages à l’étranger et des échanges avec des universités étrangères de haut niveau. Par ailleurs, l’école a développé une large palette de formations complémentaires : 8 masters internationaux, 10 masters nationaux et 13 mastères spécialisés. 

 

La contribution de l’école des Mines à la Chaire Mines urbaines porte sur les nouveaux modèles d’affaires et les écosystèmes de l’économie circulaire. il s’agit de comprendre les leviers d’action pour faire pivoter les entreprises vers des stratégies de circularité. L’un des axes actuels porte sur l’exploration de modèles de circularité forte visant un découplage des revenus générés par les entreprises de leurs impacts environnementaux, en particulier de la consommation de ressources non renouvelables. Dans cette optique, l’école étudie les stratégies de durabilité programmée et de sobriété engagée par les entreprises pionnières adossées à des offres de service (réparabilité/réparation, reconditionnement, économie d’usage et de partage) et à des démarches d’écoconception. 

 

L’équipe Mines Paris – PSL

 

Franck AGGERI   Professeur d’Univeristé – Mines Paris – PSL

Co-porteur de la chaire Mines Urbaines
Professeur de management à MINES Paris-PSL (CGS-i3, UMR 9217), Université PSL
Responsable de la formation doctorale en sciences de gestion
Codirecteur de l’école doctorale SDOSE
Chroniqueur management et entreprise pour Alternatives Economiques

 

Découvrez sa présentation ⇒ 

“Je me suis engagé dans la Chaire pour développer une expertise et des recherches sur l’économie circulaire et faire connaître cette démarche auprès de publics académiques, professionnels et d’étudiant.”

 

Mines Paris – PSL
60, Boulevard Saint-Michel
75006 PARIS – FRANCE
Tél : 01 40 51 90 00

 ►Découvrez le site de Mines Paris- PSL