Comment Schneider Electric

prend l’économie circulaire au sérieux ?

 

par Geoffrey RICHARD

Directeur de l’économie circulaire, Schneider Electric

Au début des années 2000, Schneider Electric a engagé une politique de développement durable sous la direction de Jean-Pascal Tricoire, président du Groupe. Conscient de la nécessité de décarboner les activités pour les rendre plus durables et de la raréfaction des matières premières, l’entreprise a adopté des stratégies axées sur la création de produits durables et recyclables, leur réparabilité et leur commodité d’usage.

Ces efforts ont été accentués par les préoccupations climatiques. Grâce à une garantie des bénéfices environnementaux, Schneider Electric est désormais en mesure de vendre des produits reconditionnés au même prix que les produits neufs à des clients soucieux de réduire leur impact carbone. Cette transformation a impliqué une remise en question des normes et habitudes bien ancrées.

Lors de l’événement tenu le 6 juin 2024 à l’École des Mines, Geoffrey Richard a exposé les leviers d’action nécessaires pour mener ces transformations internes et encourager celles de l’écosystème. Il a démontré l’importance de ces changements pour l’avenir de l’économie circulaire.

Cet événement faisait partie du cycle L’Économie circulaire, en partenariat avec la Chaire Mines Urbaines. La séance s’est déroulée de 17h00 à 19h00 dans la salle Vendôme de l’École des Mines, située au 60, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris.

Webinar écoconception ecosystem
Eco-modulation : les coulisses techniques du dispositif en faveur de l’écoconception

 

Depuis 2010, un dispositif de modulation visant à encourager l’éco-conception des appareils électriques et électroniques ménagers a été mis en place. Dès 2020, ce dispositif est également mis en application pour les équipements professionnels. Concrètement, les produits éco-conçus font l’objet d’une éco-participation réduite (prime). À l’inverse, dans certains cas, l’éco-participation peut être majorée (pénalité).

De surcroît, la loi AGEC a introduit une nouvelle mise en oeuvre de ces dispositifs qui se veulent plus incitatifs et qui sont amenés à évoluer prochainement (le dispositif n’est toutefois pas pleinement finalisé à l’heure de l’écriture de cette invitation).  En tant que metteur sur le marché français d’équipements électriques et électroniques, il peut être difficile d’appréhender ces nouveautés : multiplicité des critères et des preuves associées, enjeux techniques pour l’écoconception… C’est pourquoi ecosystem et le Pôle Eco-conception vous invitent à leur nouveau webinar de la quatrième saison du cycle « Les webinars écoconception : pour une seconde vie des matières et des produits » : 

 

« Eco-modulation : les coulisses techniques du dispositif en faveur de l’écoconception »
le 14 juin 2024 de 13h30 à 15h

 

Ce webinar sera l’occasion de découvrir toutes les coulisses associées à ces dispositifs :

 
  • Comment les critères sont-ils choisis et en quoi permettent-ils d’assurer l’écoconception des produits électriques et électroniques ?
  • Comment les réflexions sont-elles menées entre les différentes parties prenantes (éco-organismes, producteurs, pouvoirs publics…) ?
  • Existe-t-il des initiatives européennes similaires ? Et quel enjeu d’harmonisation des pratiques ?
  • Quelles sont les bonnes pratiques des producteurs qui utilisent le dispositif existant ?
  • Comment ecosystem peut-il vous accompagner à aborder l’éco-modulation comme levier d’écoconception de vos produits ?
 

 

*Attention, lors de ce webinaire, les aspects économiques (évolutions des barèmes) ne seront pas abordés et les questions afférentes ne seront pas traitées. On se concentrera sur les aspects techniques en faveur de l’allongement de la durée de vie des produits électriques et électroniques. 

  Au programme – 1h30 :  
  1. Eclairages réglementaires – Axel ROY, Expert Environnement & Référent du Pôle Ecoconception et Economie Circulaire – ecosystem
2. La mise en place du dispositif et les échanges entre parties prenantes – Clara GROJEAN, Responsable Environnement – AFNUM
3. Compréhension des critères, preuves associées et leviers pour l’écoconception – Guillaume AUDRAIN, Expert Environnement – ecosystem
4. Et ailleurs : quid des autres filières et de l’Europe ? – Axel ROY, Expert Environnement & Référent du Pôle Ecoconception et Economie Circulaire – ecosystem
5. Témoignages de producteurs utilisant le dispositif d’éco-modulation actuel.
 

 

Ce webinar est gratuit et ouvert à toutes et tous. Inscrivez-vous en cliquant sur ce lien.
Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter par mail : ecoconception@ecosystem.eco

Nous espérons vous retrouver nombreux parmi nous !
 
ecosystem et Le Pôle Eco-conception

R&Day – Les métaux critiques : Quelles solutions de recyclage aujourd’hui et demain ?

 

  Logo  R & Day  

 

Dans le cadre de sa collaboration avec la Chaire Mines urbaines, ecosystem a organisé un R&Day le 12 mars 2024 sur le sujet : « Les métaux critiques, quelles solutions de recyclage aujourd’hui et demain ? » à la Maison de la Chimie à Paris.

 

Cette journée avait pour objectifs :

  • De vous donner des clés pour mieux comprendre les enjeux sur les métaux critiques,
  • De partager des éclairages sur les capacités actuelles d’extraction et de régénération des métaux critiques présents dans les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE)
  • De présenter les solutions en cours de développement au sein de la Chaire Mines urbaines, à l’interface entre recyclage, éco-conception et économie circulaire.

 

   

 

Après une présentation des enjeux à la fois industriels, géopolitiques, réglementaires et environnementaux liés aux métaux critiques, la matinée a été consacrée au sujet de l’exploitation du gisement de ces métaux dans les DEEE (nommé Mine Urbaine) et à une table ronde sur les contraintes et les opportunités du recyclage.

Les intervenants, de profils variés, ont présenté leurs enjeux, retours d’expérience ou encore résultats d’études sur ces thématiques. L’introduction de la problématique a été faite par Mme Natalie Yserd d’ecosystem et Mr Vincent Semetey de Chimie ParisTech, responsable de la Chaire Mines Urbaines. La table ronde sur le panorama des métaux critiques a rassemblé Mr Damien Goetz de l’Ecole des Mines Paris, Mme Maria Nyberg de la Commission Européenne, Mme Laurène Cuenot d’ecosystem et Mr Alexandre Charpentier de WeLOOP.

 

     

 

     

 

Après une pause networking, s’en est suivie une autre table ronde sur la récupération des matériaux critiques via le recyclage de la mine urbaine introduite par Mme Alice Bizouard d’ecosystem, où des solutions actuelles ont été présentées par Mr Serge Kimbel de WeeeCycling et Mr Frédéric Carencotte de Carester, en regard des besoins des industriels Mr Fabrice Abraham de Renault et Mme Amélie Barahona de Schneider Electric.

 

     

 

L’après-midi a été consacrée plus spécifiquement aux innovations dans le domaine du recyclage des D3E en vue de récupérer les métaux critiques.  Une table ronde abordant  le sujet de la corrélation entre les besoins producteurs et les capacités d’approvisionnements a rassemblé Mr Pascal Roy du WEEEForum, Mr Stéphane Bourg de l’Ofremi et Mme Pauline Bucciarelli de l’IFPEN.   

 

     

 

Ensuite, Mr Julien Comel de TND et Mr Axel Roy d’ecosystem ont encadré a présentation de projets de R&D portés par la Chaire dans la perspective de projets industriels et d’éco-conception, portés par plusieurs chercheurs de l’Ecole Chimie ParisTech Mr Vincent Semetey, Mr Grégory Lefevre, Mr Morvan Gaudin, Mr Moheddine Wehbie, ainsi que Mr Eric Louvert de MOB-E-SCRAP.

 

     
     

 

Pour finir, Mr Xavier Lantoinette d’ecosystem a  conclu cette journée ponctuée de témoignages d’industriels du recyclage, de fabricants de produits, d’institutionnels et d’acteurs de la recherche.

 

   

 

Pour un aperçu plus détaillé du programme de la journée, cliquez ici.

Découvrez également davantage sur les travaux de la Chaire relatifs à cette thématique dans le booklet de l’événement.

Legrand relève le défi du recours aux plastiques recyclés

Olivier GABUT

Expert plastiques au sein du laboratoire matériaux central de Legrand

Séminaire Économie et sens | mercredi 3 avril 2024 – 17h00 – 19h00 | Mines Paris (60, boulevard Saint-Michel – Paris)

 

On sait que les déchets plastiques polluent les océans et ce combat d’ONG rencontre une écoute croissante. La Chine refusant, depuis 2017, de traiter les déchets du monde, le recyclage du plastique devient une urgence, mais le défi est redoutable. Le plastique recyclé est plus cher que celui issu de la pétrochimie, du fait des coûts de collecte, de tri et de traitement. Il fait craindre pour la sécurité, sujet clé pour un constructeur électrique comme Legrand. Il ne peut pas conduire à des couleurs vives, ce qui perturbe les designers. Au lieu de commander à de gros fournisseurs, il faut traiter avec une filière fragile et hétérogène, mêlant structures de l’ESS, artisans et entreprises. C’est beaucoup de problèmes à résoudre et d’acteurs à rassurer. Pourtant, Legrand s’est engagé dans cette voie avec une politique RSE ambitieuse et l’objectif d’utiliser au moins 15 % de plastiques recyclés d’ici fin 2024. Olivier Gabut expliquera les étapes suivies pour relever ce défi.

 

Inscription gratuite mais obligatoire sur ce lien

 

Webinar écoconception ecosystem

Métaux critiques et stratégiques :

quels enjeux pour l’écoconception des EEE ?

 

ecosystem et le Pôle Eco-conception vous invitent à leur nouveau webinar de la quatrième saison du cycle « Les webinars éco-conception : pour une seconde vie des matières et des produits » :
 

« Métaux critiques et stratégiques : quels enjeux pour l’écoconception des EEE ? »
le 22 mars 2024 de 13h30 à 15h

Critical Raw Material Act, Digital Product Passport, Directive ecodesign, écomodulation, fiche QCE… la tension règlementaire en Europe et en France est croissante autour de l’approvisionnement en métaux critiques et stratégiques et l’écoconception des produits les intégrant. Les récentes crises illustrent également la dépendance de nos modèles économiques face à ces ressources et les enjeux de souveraineté afférents.

Mais quels sont ces métaux ? Quelles sont leurs propriétés ? Où les trouve-t-on dans les équipements électriques et électroniques (EEE) ? Est-ce possible de les recycler ? Telles sont les questions cruciales auxquelles nous répondrons afin d’engager des actions en faveur de l’écoconception des EEE. 

Le recyclage de ces métaux, non pondéreux dans les EEE, constitue pour autant un vrai enjeu d’un point de vue environnemental et social. ecosystem vous présentera les premiers enseignements clés de son étude menée à ce sujet.

Ce webinaire sera également l’occasion de découvrir l’activité passionnante de MagREEsource, engagée dans le recyclage des aimants… en de nouveaux aimants ! Découvrez en exclusivité cette entreprise française offrant la possibilité de se sourcer en aimants recyclés.

L’économie circulaire est en marche; à la suite des enjeux plastiques, c’est maintenant le tour des métaux critiques et stratégiques. Ne manquez pas le rendez-vous !

 Au programme – 1h30 :

  1. Eclairages réglementaires autour de l’écoconception et des métaux critiques et stratégiques – Axel ROY, Expert Environnement & Référent du Pôle Ecoconception et Economie Circulaire – ecosystem
  2. Définitions, propriétés et évaluation du gisement – Henri de NICOLAY et Alice BIZOUARD – Experts Environnement du pôle Maîtrise des Données et Traçabilité – ecosystem
  3. Les bénéfices environnementaux et sociaux du recyclage des métaux critiques et stratégiques – Guillaume AUDRAIN, Expert Environnement – ecosystem
  4. Le recyclage des aimants en aimants – Luc AIXALA, Chief Sustainability Officer –MagREEsource
  5. L’accompagnement d’ecosystem et conclusion – Axel ROY, Expert Environnement & Référent du Pôle Ecoconception et Economie Circulaire – ecosystem

 

Ce webinar est gratuit et ouvert à toutes et tous.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter par mail :
ecoconception@ecosystem.eco

 

Comment l’association HOP combat l’obsolescence programmée

Après s’être impliquée, en tant que collaboratrice parlementaire, dans la préparation de la loi de 2015 faisant de l’obsolescence programmée un délit, Laëtitia Vasseur cofonde l’association HOP, Halte à l’obsolescence programmée, pour traduire dans les faits les intentions ayant présidé au vote de cette loi. Rapidement, HOP fait flèche de tout bois : lancement d’un manifeste, mobilisation d’experts, publication d’enquêtes, élaboration de nombreux supports pédagogiques, lancement d’actions en justice contre Apple, Epson, Amazon, ou encore Microsoft… Avec 620 adhérents, 20 bénévoles et une communauté de 60 000 membres, HOP est aujourd’hui un acteur qui compte. Sa cofondatrice explique la démarche de l’association, ses enjeux, ses ambitions et sa vision de la sobriété. Elle revient aussi sur les freins qui restent à lever pour aller vers une économie circulaire vertueuse, c’est-à-dire plus locale, plus sociale et plus écologique.

 

Plus d’informations sur cette séance ici

 
Nous vous invitons à assister à la cinquième séance du séminaire de l’école de Paris du management en collaboration avec la chaire mines urbaines.
 
Cette séance se déroulera le 1er décembre 2021 de 9h à 11h30 en visioconférence. 
Elle sera menée par son invité : Monsieur Olivier FRANÇOIS, Directeur du développement de Galloo.
 
Si vous êtes intéressé, veuillez vous inscrire en envoyant le bulletin de demande d’inscription ci-dessous à : mathieu.degoul@ecole.org
 
Nous vous informons que l’arrêt des inscriptions se fera le mardi 30 novembre 2021 à 15h00
 
 
Voici une présentation de la séance qui vous sera proposée :
 

L’internet des objets, une révolution pour l’économie du recyclage ? par Olivier FRANÇOIS, Directeur du développement de GALLOO 

Mercredi 1er décembre 2021 de 9h00 (précises) à 11h30 à MINES ParisTech – 60, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris

Séance organisée en présentiel et en visioconférence sur Zoom.

 

Brève présentation

L’édifice patiemment mis en place pour favoriser la récupération des déchets et l’économie circulaire va être confronté à de profonds bouleversements avec l’internet des objets. Les fabricants sauront en effet à chaque instant où sont les objets qu’ils ont produits, comment ils sont utilisés et dans quel état ils sont. Ils se serviront de ces informations pour offrir de nouveaux services à leurs clients, mais aussi pour récupérer “leurs” objets, notamment quand ils contiennent des métaux rares. Ils n’en laisseront plus, comme aujourd’hui, la propriété aux entreprises de recyclage, qui les traitent librement. Si ces dernières deviennent des sous-traitants de grands donneurs d’ordre, elles risquent de voir leurs marges et leur indépendance menacées. En outre, l’intégration des fonctions électroniques dans les pièces plastiques (plastronique) va rendre les polymères beaucoup plus difficiles à recycler. Olivier François analysera les enjeux de cette probable révolution.

 

—————————-

 

INVITATION de la part de Franck Aggeri

 

o Je souhaite participer au séminaire Économie et sens du 1er décembre 2021.

o En présentiel                                              o En visioconférence
 

Nom* : …………………………………… Prénom* : ………………………………………

Organisme : ……………………………………………………………………………………………

Tél. : ……………………………………………………………………………………………

Email* : ………………………………………………………………………………………………….

(* Champs obligatoires)

  

Pour prendre connaissance des autres séances de l’École de Paris, vous pouvez consulter l’agenda général sur le web : www.ecole.org/fr/agenda

 

 

 
 
 

ecosystem et le Pôle Eco-conception vous invitent à leur nouveau webinar du cycle « Les webinars éco-conception : pour une seconde vie des matières et des produits » :
 

« Le recyclage chimique des plastiques issus des DEEE : état des lieux »,

le vendredi 18 juin de 13h30 à 14h30

 

Ce webinar sera l’occasion de vous présenter en avant-première les résultats de l’étude « RECYCLAGE CHIMIQUE DES PLASTIQUES – Application aux plastiques issus des DEEE » menée par les cabinets Bleu Safran, Lavoisier Circular Transition et Procetech pour ecosystem.
Les contributeurs de cette étude présenteront les points saillants au cours d’une table ronde animée par le Pôle Eco-conception, et répondront à vos questions lors d’un temps d’échange dédié.

Au programme – 1 heure :

. Contexte et limites du recyclage mécanique, par Marianne FLEURY d’ecosystem
. Tour d’horizon du recyclage chimique, par Arnaud PARENTY de Lavoisier Circular Transition
. Des avancées dans le secteur de l’emballage, par Thomas ETIEN de Citeo
. Le recyclage chimique, un potentiel pour les déchets d’équipements électriques et électroniques ?, par Arnaud PARENTY de Lavoisier Circular Transition
. L’analyse environnementale de ces nouveaux procédés, par Magali PALLUAU et Charlotte HUGREL de Bleu Safran
. Questions-réponses

Ce webinar est gratuit et ouvert à tous.

Inscrivez-vous en cliquant sur le lien suivant :
https://attendee.gotowebinar.com/register/7139078836966366988

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter par mail : ecoconception@ecosystem.eco

Dans le cadre des Colloques de Cerisy, Franck Aggeri, co-porteur de la chaire Mines urbaines, coorganise le colloque intitulé « Imaginaires et pratiques de l’économie circulaire » du 28 mai au 4 juin 2021. 

Ce colloque se propose de mettre en discussion le cadrage dominant de l’économie circulaire, de contraster les différents imaginaires véhiculés par la notion et de discuter les pratiques et expérimentations collectives qui se déploient dans tous les continents.

Tout au long de cette semaine, des communications et tables rondes suivies d’amples débats, mais aussi les visites en Normandie, sont organisées et permettront de confronter les points de vue de chercheurs, d’artistes, de responsables d’entreprises, d’élus de collectivités territoriales, d’associations citoyennes et de doctorants, sur les imaginaires et les pratiques de l’économie circulaire.

Vous trouverez ici le Flyer

La semaine ATHENS organisée par la Chaire mines urbaines en lien avec Ecosystem se déroulera en présentiel à l’école des Mines et en distanciel du 15 au 19 mars 2021. Cette semaine sera suivie par 25 étudiants venant de 7 pays différents.

Des universitaires et industriels interviendront tout au long de cette semaine dans le cadre du cours intitulé « Circular economy and eco-design : urban mine case ». 

Malgré la situation sanitaire actuelle, cette semaine sera l’occasion de créer des échanges entre intervenants et étudiants mais aussi de développer des liens entre étudiants – qui ont des profils différents – à travers notamment l’étude de cas qui sera menée par petits groupes et fera l’objet d’une évaluation en fin de semaine.