Jérémie Gouyon, doctorant de la Chaire Mines urbaines, va soutenir sa thèse intitulée : « Développement d’un laboratoire sur puce innovant pour le captage des métaux stratégiques en milieu très dilué en vue de leur analyse et recyclage.»

Sa soutenance aura lieu le vendredi 25 octobre 2019 à Chimie ParisTech. Il présentera lors de cette journée, ses travaux menés lors de ces trois dernières années.

Pour vous donner un aperçu de sa thèse, voici ci-dessous un résumé : 

Les sciences analytiques sont de plus en plus associées aux objectifs de production durable selon deux approches : la caractérisation des produits et procédés avant et après un procédé de recyclage, et le développement de nouvelles méthodologies analytiques vertes de recyclage en vue de leur valorisation. En particulier, les déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) sont aujourd’hui considérés comme des mines urbaines du fait de leur composition, riche en espèces métalliques d’intérêt. Concernant ces dernières, il existe différentes méthodes d’analyse, avant et après recyclage, qui mettent en œuvre des technologies classiques (ICP-AES, ICP OES, XRD, fluorescence de rayons X). Nous proposons dans ce travail d’apporter une contribution innovante dans ce domaine en développant un laboratoire sur puce mettant en œuvre le couplage entre une séparation électrophorétique et une détection ampérométrique. Par rapport aux technologies existantes, ce type de dispositif servira non seulement d’outil d’analyse pour le suivi en temps réel d’un processus industriel de recyclage, mais aussi d’outil de recyclage avec la potentielle récupération des métaux précieux (Platine, Palladium et Or) sous forme solide par déplétion électrochimique. Le développement d’une stratégie de valorisation a ainsi été exploré, grâce à l’intégration de microélectrodes composites pour la détection des métaux précieux issus de lixiviats acides au sein d’un microsystème réversible aux multiples avantages par rapport aux microsystèmes conventionnels. Un tel dispositif en flux a été adapté pour l’électrodépôt des métaux avec des taux proches de 80 %.

Helen Micheaux, actuellement post-doctorante à l’école des Mines de Paris, a réalisé sa thèse intitulée « Le retour des communs au cœur de l’action collective : le cas de la responsabilité élargie des producteurs comme processus de responsabilisation et de co-régulation » (2017), dans le cadre de la Chaire Mines Urbaines. Sa thèse a reçu le Prix FNEGE de la thèse transdisciplinaire en Management 2018. 

Dans le cadre de sa thèse, Helen Micheaux, a rédigé un guide sur l’économie circulaire qui rappelle aux entreprises leur rôle dans l’économie circulaire en leur donnant notamment des outils techniques. Ce guide permet également de savoir comment mettre en place un projet d’économie circulaire.

L’économie circulaire et certains principes tels que la responsabilité élargie des producteurs sont expliqués par Helen Micheaux et Franck Aggeri, co porteur de la Chaire, dans deux articles de The Conversation:

 

 

 

 

Franck Aggeri, professeur de management aux Mines ParisTech, chercheur au Centre de Gestion Scientifique (CGS-i3) et co-porteur de la Chaire Mines urbaines est intervenu sur France Culture sur le thème de l’économie circulaire avec François-Michel Lambert, Député et Président de l’institut de l’économie circulaire. 

Vous pouvez écouter le podcast de l’émission intitulé « Les défis de l’économie circulaire » qui aborde notamment les travaux de recherche sur le recyclage des métaux stratégiques, menés dans le cadre de la Chaire.

 

Le journal les Echos a publié un article sur les métaux stratégiques contenus dans les objets du quotidien tels que les téléphones portables : à lire ici

Vincent Semetey, responsable de la Chaire Mines urbaines a été interviewé dans le cadre de cette enquête. La Chaire Mines urbaines se trouve en effet au cœur de ces avancées sociétales avec entre autre la préoccupation du développement de nouvelles filières d’extractions des métaux stratégiques. 

 

 

Helen Micheaux, post doctorante de la Chaire Mines urbaines a soutenu sa thèse intitulée: « Le retour du commun au cœur de l’action collective: Le cas de la Responsabilité Élargie du Producteur comme processus de responsabilisation et de co-régulation », le 24 novembre 2018. 

Elle a depuis reçu 4 prix et distinctions et continue sa recherche au sein de la Chaire en tant que post doctorante. 

 

Un article inspiré de sa thèse vient d’être publié dans le média The conversation :  » Le déchet, une nouvelle ressource à gérer en commun? ». Vous pouvez lire cet article ici

Agathe Hubau a menée sa thèse dans le cadre de la Chaire Mines Urbaines soutenue par ESR, en partenariat entre Chimie ParisTech, le BRGM et Géoressources, sous la direction de Michel MINIER, Alexandre CHAGNES et Anne-Gwenaëlle GUEZENNEC, depuis début 2016.

Sa soutenance intitulée « Conception d’un procédé de biolixiviation pour la valorisation des métaux contenus dans les déchets de cartes électroniques » se déroulera à Chimie ParisTech, le Jeudi 24 Janvier 2019 à 14h.

Nous vous invitons à consulter le résumé de sa thèse ici

Jonathan Cramer, doctorant de la Chaire Mines urbaines depuis 2016, va soutenir en novembre sa thèse intitulée : « Etude d’un procédé plasma thermique pour l’extraction, la récupération et la valorisation d’éléments stratégiques contenus dans des matériaux types DEEE. »

Sa soutenance aura lieu le mercredi 21 novembre 2018 à Chimie ParisTech. Il présentera lors de cette journée, ses travaux menés lors de ces trois dernières années.

Jonathan Cramer aura notamment, pendant sa thèse, déposé un brevet en collaboration avec son équipe de recherche « Procédés, Plasmas, Microsystèmes », sur la récupération des métaux stratégiques par plasma thermique.

Apprenez-en davantage sur le recyclage

 

Au sein de ESR, Eco-systèmes qui est un éco-organisme agréé à but non lucratif, anime et coordonne la collecte, la dépollution et le recyclage des appareils électriques et électroniques (DEEE) usagés des ménages.

 

Nous vous invitons à découvrir plusieurs vidéos d’Eco-systèmes :

 

  • Sur le recyclage des écrans plats 

 

  • Sur le recyclage des réfrigérateurs

 

  • Sur le devenir d’un appareil recyclé 

Un cours privé en ligne (ou SPOC, Small Private Online Course) sur le « Recycling Chemistry » est disponible depuis le 26 février 2018, jusqu’au 31 mai 2018. Il est destiné aux chercheurs, post doctorants ou doctorants et a été réalisé par le LabEx CheMISyst, en partenariat avec l’INSTN.

Ce SPOC présente les grands principes de séparation entrant dans les techniques de dissolution, d’extraction et de mélange qui sont mises en œuvre pour traiter des déchets et/ou recycler des métaux.

Son programme constitué de 3 chapitres, se déroule en 14 heures de cours. Il est possible de communiquer avec les enseignants pendant la formation. En fin de formation, il est prévu un quizz qui permettra à ceux qui l’auront réussi, de recevoir un certificat de participation.

 

Pour vous inscrire à ce SPOC, connectez-vous dès à présent sur :

http://www.polechimie-balard.fr/rub/675/spoc-labex-chemisyst-2017.htm

 

Nous vous invitons à découvrir le site « Minéral info », portail français des matières premières minérales primaires et secondaires non énergétiques (métaux, minéraux industriels et matériaux de construction).

Ce site permet de consulter les données relatives aux matières premières et à leur environnement naturel et réglementaire. Vous y trouverez à la fois des cours sur les ressources primaires, sur les politiques publiques (économie circulaire, le recyclage…), des informations sur les différents acteurs concernés ou encore un accès à un visualiseur cartographique.

 

Pour accéder au site connectez-vous sur : http://www.mineralinfo.fr/